Lutter contre les bots et le spam qui envahissent ArcheAge

Si ArcheAge trouve son rythme de croisière en Occident, le MMORPG subit les assauts de bots et de spammeurs. Selon Scott Hartsman, le studio Trion Worlds multiplie les contre-mesures.

Lutter contre les bots et le spam qui envahissent ArcheAge

ArcheAge est officiellement disponible en Occident depuis quelques semaines et après un lancement un tantinet chaotique (le « problème du succès » rencontré par les MMO d'envergure, pris d'assaut le jour de leur sortie jusqu'à ce que l'activité des joueurs se normalise), les serveurs sont aujourd'hui relativement accessibles et le MMORPG trouve son rythme de croisière. Reste néanmoins un point pénible : les bots dans le jeu et le spam sur les canaux de discussion. Deux points sur lesquels les équipes de Trion Worlds tentent de trouver des solutions.
C'est ce qu'on retient d'un très long entretien que Scott Hartsman, CEO de Trion, accorde au site allemand Gamona -- dans lequel il évoque notamment l'acquisition des droits d'ArcheAge (très tôt, grâce à des contacts noués voici des années au sein de l'industrie coréenne du MMO), sa volonté d'exploiter le MMO très durablement (la dimension « sandbox » d'ArcheAge s'y prêterait) ou le fait que le studio aurait renoué avec la croissance depuis neuf mois et initié des « recrutements massifs » en prévision du lancement d'ArcheAge. À long terme, on jugera sur pièce.

Artisanat

Mais à plus court terme, Scott Harstman se dit conscient des problématiques actuelles dans le jeu. Concernant les bots, le développeur a récemment intégré un « traqueur de comportement » qui analyse l'action des personnages in-game et distingue les « vrais joueurs » des bots (qui sont alors suspendus). Le programme a néanmoins besoin de temps pour affiner ses analyses. Les comportements plus évidents sont déjà identifiés mais le système doit se montrer progressivement de plus en plus efficace au fil du temps jusqu'à traquer tous les robots.
Quant au spam qui inonde les canaux de discussions du jeu (et même les forums officiels), deux parades sont envisagées. La première, déjà en place, consiste à bannir les auteurs de spams a posteriori (selon Scott Hartsman, quelque 2000 spammeurs sont identifiés et suspendus chaque jour, mais ils recréent aussi des comptes à la chaîne). À terme, une seconde méthode doit identifier et bloquer les messages de spam avant leur apparition dans la fenêtre de chat. Ce second mécanisme n'est néanmoins pas encore en place -- le programme, en vigueur dans Rift (le premier MMORPG de Trion Worlds), a été transmis au développeur XL Games qui doit l'intégrer à l'un des prochains patchs de la version occidentale d'ArcheAge.
Et le CEO en profite pour indiquer qu'imposer des restrictions d'IP (comme le réclament certains joueurs considérant que le spam et les bots émanent de joueurs d'origine russe ou chinoise) n'a pas grand sens dans la mesure où les malandrins qui sévissent dans ArcheAge utilisent des programmes faisant évoluer leur adresse IP toutes les cinq minutes afin de brouiller les tentatives d'identification.

2

Dans la foulée, Scott Hartsman évoque aussi le cas des joueurs utilisant des programmes tiers susceptibles d'être assimilés à de la triche. Le studio adopte une politique simple : une modification du client sans incidence sur les autres joueurs (par exemple, modifier les fichiers du jeu pour changer la police d'affichage du chat et le rendre plus lisible) n'est pas considérée comme répréhensible. Les modifications susceptibles de procurer un avantage sur les autres joueurs (comme le hack de zoom par exemple) sont évidemment interdites et passibles de sanctions.

On le comprend, ArcheAge rencontre manifestement un certain engouement mais subit aussi les difficultés inhérentes à la popularité des gros MMO. Trion Worlds se dit conscient de ces désagréments et entend prendre les mesures nécessaires -- tout en conciliant avec les contraintes techniques liés à l'exploitation d'un jeu importé.

Réactions (110)


Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 143 pas.
Note moyenne : (482 évaluations | 23 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(116 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

277 joliens y jouent, 497 y ont joué.