Une extension payante pour compenser les défaillances du PassArche d'ArcheAge Unchained

ArcheAge: Unchained promettait un modèle buy-to-play mais la prochaine extension se révèle payante, en sus de la version de base du MMORPG. Face à l'incompréhension des joueurs, Gamigo l'explique par les défaillances du PassArche.

On se souvient de l’argument du lancement d’ArcheAge: Unchained mi-octobre dernier : proposer une version du MMORPG adoptant un modèle économique simplifié qui reposerait sur l’achat unique d’une copie de jeu pour avoir accès à l’intégralité du gameplay du MMORPG – tout juste complété par un Battle Pass (le « PassArche » en version classique ou premium payant) permettant d’obtenir des contenus cosmétiques ou de confort.
Le lancement du PassArche ne s’est néanmoins pas fait sans heurts : il fonctionnait mal et s’est surtout imposé assez rapidement comme l’un des éléments centraux du jeu, accaparant une part significative du temps de jeu des joueurs au détriment du reste du gameplay. Et les récompenses ont vite contribué à déséquilibrer l’économie de l’univers de jeu. Face à la grogne des joueurs, le PassArche a dû être désactivé, retravaillé pour le rendre moins déterminant, puis relancé.

Gardenupdate-AAU_Keyart1.jpg

En fin de semaine dernière, l'exploitant Gamigo annonçait le déploiement de la prochaine mise à jour majeure d’ArcheAge, le Jardin des Dieux. Et les joueurs d’ArcheAge: Unchained ont eu la surprise de découvrir que pour accéder au contenu de l’extension (de nouvelles zones, mais aussi les objets les plus puissants du MMORPG), il faudra l’acheter en plus de la version de base du MMORPG.

Un choix économique qui interroge au regard de l’argument de vente initial d’ArcheAge: Unchained (et qui suscite des réactions plutôt sarcastiques sur les réseaux sociaux), mais que Gamigo explique finalement dans une note publiée sur le forum officiel par les défaillances du PassArche. On comprend que le système ne joue manifestement pas son rôle (financier) d’assurer la pérennité économique d’ArcheAge. En conséquence et pour assurer l’avenir du jeu, l’exploitant se dit contraint de faire évoluer le modèle d’ArcheAge: Unchained : certaines composantes du PassArche seront supprimées et les extensions seront payantes.
Si d’autres MMORPG adoptent déjà ce type de politique tarifaire (les extension d'Elder Scrolls Online, par exemple, sont également payantes), la réaction des joueurs auraient peut-être été différente si l’évolution du modèle économique d’ArcheAge: Unchained avait été annoncée avant la présentation de l’extension avec son prix (à partir de 15,99€ dans sa version de base).

Réactions (86)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de ArcheAge: Unchained ?

9 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
6,2 / 10 - Assez bien

11 joliens y jouent, 12 y ont joué.