• Afficher les critiques précédentes
  • 9 nov. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    3 personnes sur 17 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    ArcheAge était annoncé depuis longtemps et Trion n'a pas lésiné sur les moyens et les publicités. Mais il arrive après Rift qui est bien plus réussi que ArcheAge.

    Les graphismes de ce jeu sont bons, mais Rift était bien plus réussi. Les décors ne sont pas bien détaillés. Il faut aimer le style de jeu asiatique : les pièces d'armures sont dans le même style que celles d'Aion. Ce qui n'est pas trop grave si le gameplay est bon : ArcheAge propose un gameplay peu développé. Les quêtes se ressemblent. La carte est peu lisible, il est difficile de voir où se dirige son personnage.

    L'artisanat semble varié, mais il est mal expliqué en jeu et il est difficile de trouver les composants. De plus, il n'est pas vraiment possible d'essayer l'artisanat avec un compte gratuit.

    Les monstres sont réunis en paquet assez ou trop serré, ça pose problème aux classes de DPS à distance. Les déplacements ne sont pas précis, il est difficile de diriger son avatar. Trion propose de passer en mode fenêtre pour résoudre le problème, mais le jeu est moins stable en mode fenêtre ! Le jeu n'est pas stable, ou les serveurs éjectent le surplus de joueurs pour faire de la place. Le jeu ne semble pas reconnaître un clavier français : il faut configurer le clavier soit même. L'interface Glyph pose de nombreux problèmes de connexion : de temps à autre, je reçois la clé pour identifier l'endroit de connexion une heure après !

    L'interface de jeu est discutable : pourquoi signaler les quêtes avec l'aide de flèches de direction ? On peut pas découvrir tranquillement l'univers du jeu sans un GPS ?

    La musique est simple et pas très originale à mon avis, c'est sans doute pour avoir une ambiance comme Aion. Mais ce dernier jeu était nettement plus réussi au niveau graphisme, son, et gameplay. Il y a des goldsellers. Pourtant à Rift ou à Aion, les programmeurs ont trouvé des parades pour éviter ce fléau. Les serveurs sont européens, c'est sans doute un peu dommage pour des joueurs qui ne parlent pas anglais. Le jeu me semble avoir plein de défauts, Trion l'a sorti trop tôt ou ils n'ont pas assez testé.

    Ce jeu me semble être un copié-collé d'Aion qui a innové en proposant du PVP dans les Abysses. Mais là : les programmeurs ont repris un concept qui a fonctionné avec Aion en ajoutant plus d'artisanat et du housing. Il me semble que ce jeu n'innove pas beaucoup et il est du point de vue artistique discutable. La bande son et les graphismes ont bien du mal à créer une bonne ambiance.
    Heureusement qu'il est possible de télécharger gratuitement le jeu et de le tester sans abonnement : c'est le seul point positif que j'ai trouvé.
    Publié le 25 sept. 2014 à 13:39, modifié le 9 nov. 2014 à 12:06
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques