Carnet de voyage - On est toujours le con de quelqu'un

Incroyable richesse du MMORPG, sa communauté peut-être aussi sa principale faiblesse. Un monde persistant vide voit son intérêt incroyablement diminué, tout comme celui remplit de cons.
Carnet de voyage - On est toujours le con de quelqu'un

Je présente au préalable mes excuses pour l'extrême vulgarité dont je vais faire preuve tout le long de cet article. Je tiens à préciser que je me suis inspiré de la chanson de Pierre Perret du même titre, de mon expérience sur ArcheAge et de la connerie en générale. Je pense être excusé par ma propre bêtise, transcendée par les traits de l'elfe hautain que j'incarne sur ces terres virtuelles.

On peut régulièrement voir le qualificatif de « pire communauté » revenir pour qualifier celle d'ArcheAge. Vieux briscard du MMO ayant fait ses armes quand les modems jouaient des bips pour démarrer une connexion payante à la minute, je crois avoir vu ce qualificatif être régulièrement utilisé mais pourtant avec une saveur assez particulière sur ArcheAge.

Le titre de XL Games exploité par Trion Worlds dans nos contrées va ainsi à l'inverse de la tendance actuelle. Si de nombreux titres tendent plus vers une expérience coopérative voire solitaire du MMORPG, ArcheAge dénote en forçant les interactions entre joueurs. Drame d'une société moderne tendant vers la communication instantanée et illimitée, la rencontre de l'autre s'avère régulièrement être la découverte d'un con.

Les plus experts qualifieront ce phénomène de mécaniques sandbox. La progression PvE s'avère aussi anecdotique qu'inintéressante, confrontant assez rapidement l'aventurier à la dure réalité d'un monde régi en partie par les joueurs. Malgré les règles imposées et l'absence la plupart du temps de récompenses (en dehors des guerres), de nombreux joueurs vont ainsi assouvir leurs besoins primaires, à savoir tuer ou tout faire pour emmerder l'autre. On retrouve des schémas récurrents lors de ce genre d'incident. L'ennemi est généralement plus nombreux, renforçant son courage. Il répétera ses méfaits à l'infini et au-delà. Les possibilités sont à la mesure de la liberté sur ArcheAge, pour donner à ce monde une saveur bien particulière et du piquant. Par contre, je ne vais pas me pencher sur l'exploitation de certaines failles du jeu par les joueurs hors catégories.

Ace Attorney

Certains méfaits laisseront un temps une trace de sang sur le sol, inexorablement perdue si cela se passe au milieu de l'océan. Un joueur au comportement douteux se verra convoqué au tribunal pour y être jugé avant d'éventuellement devoir purger sa peine en prison. Les développeurs de XL Games ont eu la folie de confier les décisions de justice aux joueurs, de quoi afficher les cons sur bien des murs. Cela donnera des scènes cocasses où la nationalité conditionnera la culpabilité du concerné, parmi des procès où certains membres du jury se prêteront réellement au jeu pour discerner la vérité. La justice d'ArcheAge n'est peut-être pas si loin de la réalité.

Ce sont pourtant ces nombreuses anecdotes qui vont forger sa vision d'ArcheAge, pour créer un monde unique. L'expérience de jeu sur ArcheAge va effectivement tourner autour de ce monde et de sa communauté. On apprend vite que telle guilde n'est pas recommandable, qu'il faut absolument tuer les membres d'une autre guilde pour une raison que l'on a certes oublié mais qui était parfaitement justifiable. Le joueur n'est pas le centre du jeu et de son histoire, mais bien une composante parmi d'autres. Ce décalage par rapport à de nombreux MMORPG peut déstabiliser, forçant le joueur à s'investir dans la durée pour apprécier son passage sur le jeu.

Carnet de voyage

Et parmi les nombreux cons parsemant ArcheAge, il y a surtout des perles qui vous accompagneront dans vos aventures. L'arbre ne doit pas cacher la forêt, car ça serait passer à coté d'un monde aux nombreuses richesses, pour au moins autant de défauts. Bien plus que d'autres productions, ArcheAge est un MMORPG demandant de prendre le temps de rencontrer d'autres joueurs.

Réactions (109)


Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (483 évaluations | 23 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(116 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

275 joliens y jouent, 506 y ont joué.