ArcheAge un mois plus tard : deux millions d'inscrits, 21 serveurs et chasse aux bots

ArcheAge donnait le coup d'envoi de sa bêta ouverte il y a exactement un mois. Scott Hartsman dresse le bilan de ce premier d'exploitation entre satisfaction et auto-critique, en attendant des mises à jour à venir dans les semaines et mois à venir.

ArcheAge un mois plus tard : deux millions d'inscrits, 21 serveurs et chasse aux bots

Il y a tout juste un mois, ArcheAge était officiellement lancé en bêta ouverte en Occident (puis en version commerciale depuis deux semaines). Comme le veut la coutume, Scott Hartsman, CEO de Trion Worlds, dresse le bilan de ce premier mois d'exploitation parfois en tantinet chaotique mais qui tend manifestement à se normaliser.

De prime abord, le CEO se satisfait de l'engouement suscité par ArcheAge en Occident. D'après Trion Worlds, le cap des deux millions d'inscrits est maintenant franchi (c'était imminent, on l'évoquait) quand bien même il ne précise pas le nombre de joueurs actifs.
Pour autant, le studio entend « ne pas se reposer sur ses lauriers ». On le sait, les premiers jours d'exploitation ont été laborieux, les serveurs étaient pris d'assaut et donc peu accessibles. Aujourd'hui, ArcheAge compte 21 serveurs en Europe et outre-Atlantique et les files d'attente ont été drastiquement réduites. L'éditeur s'attèle donc à un second gros chantier pour améliorer le confort de jeu : la lutte contre les bots et les spammeurs (on les sait nombreux in-game et Scott Hartsman assure qu'ils ne sont pas comptés parmi les deux millions d'inscrits). Selon le CEO, les équipes de Trion Worlds sont à pied d'oeuvre, nombre de bots et spammeurs professionnels ont déjà été bannis et des solutions sont mises en place pour les empêcher de se réinscrire. Pour autant, le studio doit aussi concilier avec des infrastructures techniques peu adaptées à ce type de luttes. Les équipes de Trion Worlds travaillent donc avec celles du développeur coréen XL Games pour élaborer des systèmes anti-spam mieux adaptés (pour faire en sorte que les joueurs ne s'aperçoivent pas de la présence des spammeurs durant le laps de temps nécessaire à leur bannissement). Selon le CEO, c'est en cours et les effets concrets devraient se faire sentir prochainement.

On sait par ailleurs que le réel enjeu de la réussite d'un MMO dépend de sa capacité à fidéliser les joueurs durablement, a fortiori quand le jeu est exploité en free-to-play -- notamment au travers de mises à jour déployées régulièrement. Là encore, le studio se dit à pied d'oeuvre.
Dans les « quelques semaines à venir », le monde d'ArcheAge ouvrira les portes d'un troisième continent, Auroria, porteur de nouveaux axes de jeu (on l'évoquait récemment). À plus long terme, le studio travaille aussi sur les mises à jour régulières qu'on découvrira en Occident début 2015 (on imagine que Scott Hartsman fait référence à la mise à jour 1.7 et son contenu de haut niveau -- des donjons notamment). Et pour les joueurs férus de contenus plus légers, il promet aussi une série d'animation pour les périodes de fin d'années -- comme dans tous les MMO, on va enchaîner Halloween, Thanksgiving, puis Noël et le jour de l'an, comme autant d'occasions d'animer l'univers de jeu.
De toute évidence, ArcheAge attire les curieux et apparemment, Trion Worlds entend se donner les moyens de les fidéliser. Rendez-vous dans les semaines et mois à venir pour évaluer si l'objectif est rempli.

Réactions (244)


Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (483 évaluations | 23 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(116 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

275 joliens y jouent, 506 y ont joué.