Carnet de voyage - Tâter le terrain avant le lancement d'ArcheAge

Prochaine destination du moment parmi les MMORPG, ArcheAge est actuellement en bêta ouverte durant quelques jours avant de se lancer officiellement le 12 septembre pour ses fondateurs. C'est l'occasion pour ma part d'appréhender ce nouveau monde virtuel.
Carnet de voyage - Tâter le terrain avant le lancement d'ArcheAge

Avant de se lancer sur un MMORPG, de nombreux joueurs se prêtent aux essais d'une bêta pour aider les développeurs, ou dans le cas d'ArcheAge l'exploitant Trion Worlds, à améliorer la qualité du jeu avant son lancement. Dans un monde vidéo ludique idéal, il s'agit ainsi de débusquer les bugs, relever les fautes de la localisation ou signaler d'éventuelles failles que certains exploiteraient par la suite. Le futur voyageur veut aussi s'assurer en partie des qualités de sa prochaine destination, ou repérer les bons plans pour l'avenir.

La création du personnage oriente déjà le joueur, entre le choix de l'une des deux factions regroupant chacune deux races et l'apprentissage d'un art correspondant à une classe (même si le choix va s'étendre par la suite). On retrouve les classiques du genre avec les humains, les elfes ou les bêtes à poils, pour des orientations de carrière oscillant entre le guerrier et le mage, pour une dose d'altérations ou de furtivité. Les soigneurs et les archers seront également de la partie. Pratiquant la magie depuis de nombreuses vies antérieures, je vais donc partir sur le choix d'une elfe sublime prénommée Sheik, afin de jouer avec le feu de la passion et de l'incinération.

Tous mes repères habituels sont là, je pars ainsi en quête des points d'exclamation, pour mieux me diriger vers les points d'interrogation. Entre temps, on me demandera de tuer quelques monstres ou de livrer des marchandises, voire de récolter quelques ressources. Mine de rien, je gagne en expérience et j'assimile les bases du jeu en suivant des flèches, tout va bien dans le MMORPG moderne. Les acteurs de notre aventure préfèrent mimer leurs répliques, je regrette déjà les doublages de The Elder Scrolls Online que j'ai tendance à couper dans un esprit de contradiction.

ARCHEAGE2014-09-0500-12-54-44.jpg

Je tombe parfois sur quelques difficultés avec des mécaniques propres à ArcheAge. Vous êtes prévenus, il faut d'abord sélectionner ce satané chat pour lui raconter son histoire d'un clic droit sur le livre, comme si j'avais envie de parler à un chat. Autre source de difficulté, j'ai failli à plusieurs reprises tomber dans de vertigineux décolletés. Je reste néanmoins marqué par de nombreuses rencontres aux formes voluptueuses, dont les mouvements s'accompagnent de « boing boing » qui n'ont aucun rapport avec le concurrent d'Airbus. Je préviens les voyageuses, les personnages masculins exposent également le haut de corps.

En parallèle de ces charmants atouts, servis par des graphismes soignés, ArcheAge semble également laisser entrevoir des mécanismes intéressants. Si j'aurais préféré me couper les mains plutôt que de devoir m'occuper de Bambi pour qu'il me serve de monture, j'ai entendu de nombreuses discussions portant sur la culture de patates, l'élevage de poussins ou la question de tuer la poule avant qu'elle ne ponde pour s'assurer d'avoir plus de viande. Certains voyageurs vont ainsi se transformer en agriculteur, j'ai préféré pour ma part fuir sur le dos de Bambi.

ARCHEAGE2014-09-0500-21-19-04.jpg

Dans ma fuite éperdue d'un éventuel retour à la terre, je suis tombé sur une rencontre insolite. Une guilde était ainsi de sortie, guidée à sa tête par un compère au volant d'un véhicule certes rudimentaire mais doué d'un système de propulsion. ArcheAge est aussi un MMORPG où l'on peut faire « vroum vroum ».

Les rencontres illustrent également la dimension sociale du MMORPG, comme le montrent les discussions passionnées entre des personnes se rencontrant pour la première fois. Étrangement, il est souvent abordé la question des particularismes culturels européens et notamment la question de la langue. Au-delà du débat sur la tentative d'uniformisation de notre société, il s'agit de savoir si l'on peut discuter dans une autre langue que l'anglais sur les différents canaux de discussions d'un serveur regroupant plusieurs nations. Les arguments avancés sont ceux des nombreuses défaites militaires françaises, contrebalancées par l'intervention française durant la guerre d'indépendance des États-Unis, les campagnes de Napoléon ou l'empire colonial. L'ultime argument qui vient généralement donner raison aux deux camps serait que de toute manière, les autres sont tous des cons.

Le MMORPG ArcheAge est une destination abordable aux premiers abords, permettant aux joueurs d'évoluer sur des bases connues avec son système de quêtes, ses disputes récurrentes sur les canaux de discussions ou la progression de son personnage. Le housing et l'artisanat semblent néanmoins tirer leur épingle du jeu, alors que le PvP sur fond de piraterie et de deltaplane viendra plus tard compliquer le voyage. En attendant, je vous souhaite une bonne bêta ouverte à tous

Réactions (337)


Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 143 pas.
Note moyenne : (482 évaluations | 23 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(116 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

277 joliens y jouent, 497 y ont joué.