Le bêta-test d'ArcheAge vu d'Occident

La troisième phase de bêta-test d'ArcheAge vient de s'achever en Corée. Et si le jeu n'est pas encore localisé, il semble d'ores et déjà suscité un certain intérêt de la part des joueurs occidentaux. Choc de culture.
Le bêta-test d'ArcheAge vu d'Occident
CBT2

On le sait, depuis le 24 mai dernier et jusqu'à aujourd'hui, les joueurs coréens (re)découvraient ArcheAge dans le cadre d'une troisième phase de bêta-test. Le MMORPG du studio XL Games (fondé par Jake Song, vétéran de l'industrie du MMO en Asie depuis le développement du premier Lineage) suscite une certaine curiosité en Asie, mais aussi en Occident et quelques observateurs privilégiés (de notre côté du globe) sont partis à l'assaut du fameux MMO.

Le site MMORPG.com, dont la ligne éditoriale est résolument axé sur le MMO nord-américain, s'est essayé au titre coréen et se dit notamment agréablement surpris par la prise en main aisée du jeu (exception faite de la barrière de la langue, empêchant d'appréhender le gameplay en profondeur et de s'immerger totalement dans l'univers). Le jeu s'articule sur un principe simple : un système de quêtes (façon « theme park ») accompagne l'apprentissage des grands mécanismes de gameplay ou fait évoluer la trame du jeu (racontée à l'aide de cinématiques doublées vocalement), puis laisse le joueur relativement libre de mettre en oeuvre ses acquis (dans un gameplay plus « sand box », que l'on retrouve notamment dans l'artisanat, l'agriculture ou encore la fabrication de villages).
La même logique s'applique lors de la création du personnage : pour mémoire, dans ArcheAge, le joueur choisit trois grandes « capacités » (parmi dix disponibles) qui détermineront les compétences auxquelles il peut accéder. Le joueur souhaitant incarner un guerrier pourra donc choisir les capacités Combat, Rigueur et Volonté alors que celui optant pour un rôle de soutien (prêtre) pourra s'orienter vers les capacités Volonté, Romance et Amour. Le joueur préférant l'originalité pourra librement mixer ces capacités pour créer une classe hybride capable à la fois de combattre et de soutenir son groupe. Le joueur peut être aiguillé dans ses choix (via des classes préconstruites) ou au contraire faire ses choix librement et ce système de classes personnalisées permet dans une certaine mesure de s'exonérer du casse-tête de l'équilibrage des classes, toujours compliqué dans un contexte PvP.
Les grands principes gouvernant le gameplay d'ArcheAge reposent sur l'absence de contraintes imposées aux joueurs. Ainsi, par exemple, les montures du MMOG servent évidemment à se déplacer rapidement, mais sont aussi considérés comme des familiers (les chevaux peuvent servir au combat, ont des points de vie et peuvent mourir - il faudra passer à l'écurie pour ressusciter son fier destrier - ou porter plusieurs personnages - un compagnon d'armes perd sa monture au combat, il est possible de le prendre en stop jusqu'à l'écurie la plus proche).

CBT2

Selon MMORPG.com (qui n'a pas du tout testé le PvP), on retiendra notamment l'accessibilité du jeu même pour un public occidental grâce à son système de quêtes et un PvE jugé très classique (qui séduira les uns et décevra les autres), mais aussi le sentiment d'immensité de l'univers et sa diversité, l'invitation à la découverte et à l'immersion (malgré la barrière de la langue) ou encore la liberté d'action laissée au joueur (qui nécessitera sans doute des sessions de jeu plus longues pour en apprécier la profondeur). Le site américain y voit quoiqu'il en soit « The Next Big Thing » de la scène MMO. Et c'est sans doute encourageant dans l'optique d'une exploitation d'ArcheAge en Occident.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 143 pas.
Note moyenne : (482 évaluations | 23 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(116 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

280 joliens y jouent, 497 y ont joué.