Conquêtes, guerres de factions, artisanat...

ArcheAge s'articule autour d'un univers ouvert confié aux joueurs. Jake Song revient notamment les interactions entre les factions et continents en guerre de son MMORPG.
Conquêtes, guerres de factions, artisanat...

On le sait, l'une des principales originalités d'ArcheAge repose sur son univers ouvert et son gameplay reposant largement sur les interactions entre les joueurs. Dans un entretien accordé au site OutPostGamez, l'équipe de développement du MMORPG revient notamment sur les mécanismes régissant les affrontements entre les groupements de joueurs (factions ou groupes).

Pouvez vous nous en dire plus sur les conquêtes de continents par les joueurs ? Quel est le degré de liberté laissé aux joueurs en matière de création de villes, châteaux et autres fermes ?
Les joueurs peuvent acquérir des territoires, les proposer aux autres joueurs afin qu'ils y installent leur maison et y collecter un impôt en retour. Ces territoires se trouveront dans certaines zones intégrant des ressources uniques et le responsable de ce territoire disposera d'un certain contrôle sur ces ressources. Des fonctionnalités supplémentaires, comme la possibilité de recruter des vendeurs PNJ, pourront contribuer à des créer une atmosphère de cité vivante.
Les guildes ou groupes peuvent tenter de s'approprier une région via les sièges de châteaux. Si une telle prise de contrôle survient, les résidents qui vivaient là avant la guerre pourront rester sur place, mais subir une hausse des impôts si le nouveau seigneur local le décide.

Vous avez mentionné deux continents qui seraient en guerre. Faut-il comprendre que les races sont séparées en deux factions s'affrontant l'une contre l'autre ? De même, il est fait mention d'un continent destiné aux conquêtes des joueurs. Comment s'y inscrivent les affrontements des factions des continents ?
Quand un serveur est ouvert pour la première fois, l'Alliance Nuian (dirigée par les Nuians, une race d'humains du continent de l'Ouest) et l'Alliance Hariharan (dirigée par les Hariharans, une race humaine du continent Est) entretiennent des relations hostiles. Sur le continent ennemi, les joueurs ne peuvent pas être protégés. Cependant, nous le concevrons de telle manière que certaines races de l'alliance Nuian peuvent se séparer et entretenir des relations amicales ou neutres avec l'alliance Hariharan, en fonction des actions des joueurs. Le PvP entre les joueurs d'une même alliance est autorisé dans certaines zones ou certaines situations, même s'il peut constituer un crime et entraîner des conséquences.

1535267.jpg

Et si le jeu se veut d'abord un « sandbox » (un monde ouvert dont les joueurs sont le principal moteur d'activités), ArcheAge intègre aussi des « mécanismes de quêtes, une histoire à découvrir progressivement ou des donjons instanciés à explorer en groupe ». Même approche en matière d'artisanat où les artisans contrôlent partiellement l'économie du jeu tout en laissant aux joueurs la possibilité de s'en affranchir.

Qu'en est-il de l'artisanat ? Les objets d'artisans rivalisent-ils avec ceux obtenus en tuant des monstres ?
En principe, nous espérons que les objets d'artisans seront la base de l'économie ou des combats in-game. Mais si les objets du jeu ne sont accessibles qu'au travers de l'artisanat, le mécanisme pourrait handicaper la progression des joueurs jouant en solo. Dès lors, les objets nécessaires pour progresser peuvent être obtenus via des quêtes ou en affrontant des monstres. Mais les objets fabriqués pourront être continuellement améliorés et enchantés, à l'inverse des objets de quêtes / monstres.
Bien sûr, les supers objets seront disponibles uniquement sur les bosses ayant un gros niveau de difficulté.

L'intégralité de l'entretien, abordant aussi par exemple les modes de transports (nombreux et accessibles pour se déplacer dans un univers particulièrement vaste), est disponible à cette adresse, en attendant le lancement du jeu toujours « d'ici la fin de l'année » en Corée, « sous réserve que l'équipe de développement n'ait pas besoin de plus de temps pour peaufiner le jeu ».

Réactions (144)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de ArcheAge ?

302 aiment, 143 pas.
Note moyenne : (481 évaluations | 23 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de ArcheAge
(115 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

277 joliens y jouent, 490 y ont joué.